Forêt d’Orléans : faune et flore

D’une superficie de 50 000 ha, dont 35 000 ha de forêt domaniale, répartis sur 35 communes, la forêt d’Orléans est le second massif forestier de France. Les trois massifs d’Orléans, d’Ingrannes et de Lorris forment un arc de cercle d’environ 60 km de longueur, d’Orléans à Gien, et de 5 à 20 km de largeur.

La forêt d’Orléans se compose d’une biodiversité époustouflante. Vous pourrez découvrir sa faune et sa flore au travers de sentiers de randonnées à pied, d’itinéraires à vélo ou encore de circuits équestres. Des parcours adaptés à tous, du simple flâneur au randonneur aguerri.

La forêt d’Orléans est mixte. Parmi les feuillus, le chêne pédonculé domine en représentant plus de la moitié des arbres de la forêt. Les résineux sont principalement des pins sylvestres, qui couvrent environ un tiers de la forêt. Outre ces deux espèces, on peut également trouver des bouleaux, des charmes, des hêtres, des noisetiers, des pins Laricio de Corse, des pommiers sauvages.

Plusieurs espèces d’oiseaux nichent dans la forêt d’Orléans, il s’agit du Balbuzard pêcheur (de retour depuis 1984), de l’Aigle botté, du Circaète Jean-le-Blanc, de la Bondrée apivore, du Busard Saint-Martin, de l’Engoulevent d’Europe, des Pics noir, mar et cendré, de l’Alouette lulu et de la Fauvette pitchou. D’autres, telles la grande Aigrette ou la Grue cendrée, y effectuent une étape au cours de leur migration.

De nombreuses autres espèces animales sont présentes : Cerf, Chevreuil, Lièvre, Ecureuil, Sanglier, ou encore la Grenouille rousse, la Salamandre tachetée et le Triton marbré.

Ainsi, au fil de vos promenades vous serez séduit par la richesse et la diversité de la faune et de la flore au fil des saisons avec 760 espèces animales et végétales.

Au printemps, observez les animaux de la forêt : Ecureuils, Chevreuils, Renards … mais aussi la grande famille des amphibiens (grenouilles, tritons et salamandres) et la flore comme la Jacinthe des bois ou l’Orchis des bruyères. Dans le ciel vous pourrez apercevoir des rapaces comme le Balbusard pêcheur, le Circaète Jean-le Blanc, la Buse variable ou la Bondrée apivore.

En été, observez l’avifaune présente. C’est la période ou les jeunes oiseaux prennent leur envol, la forêt est pleine de vie. Tendez bien l’oreille, le chant des oiseaux accompagnera vos balades. Vous aurez également la chance de pouvoir observer quelques espèces de reptiles qui se chauffent au soleil.

En automne, retenez votre souffle et écoutez le brame du cerf. Et le moment venu, soyez attentifs, châtaignes et champignons vous font de l’œil sous les branches…

En hiver, observez une multitude de petits passereaux voleter de branches en branche à la recherche de nourriture.

Nous vous souhaitons de belles promenades pleines de découvertes… et n’oubliez pas, ouvrez l’œil !

Nous vous rappelons qu’il existe une « charte du promeneur »

Cyclistes, cavaliers, marcheurs, sportifs, rêveurs… destinée à tous les usagers de la forêt, la charte du promeneur décline 14 recommandations essentielles autour des thèmes tels que la cueillette, des déchets, des feux, de la chasse, des chantiers forestiers, des véhicules à moteur, la préservation des espèces protégées…

Avec un maître-mot : donner à chacun les clés pour mieux comprendre les enjeux de la forêt, et ainsi mieux agir !

Vous pourrez télécharger cette charte, en cliquant ici.